Marie-Jeanne CLAVEL : une vraie satisfaction sur le plan social

MJ-CLAVEL

« Avant d’être contraints par des clauses d’insertion, nous avions déjà mis en oeuvre depuis des années une politique d’intégration, notamment via l’apprentissage ou la professionnalisation.
Faire d’une obligation une opportunité de pré-recrutement reste notre choix concernant la réalisation des clauses d’insertion signées dans le cadre de nos marchés.
C’est dans cette logique que nous avons choisi comme partenaire le GEIQ 69 à qui nous confions le sourcing des profils.
Nous pensons qu’inscrire ces jeunes sur un projet aboutissant à une intégration au sein de l’entreprise ne peut être que source de motivation et de remise en question.
Le discours est donc clairement affiché lorsque nous les recevons, conjointement avec le GEIQ : les former ; leur apporter une qualification professionnelle ; les intégrer à terme en contrat à durée indéterminée.
Dans ce cadre d’insertion, le métier de base pour lequel nous recrutons est l’électricité dans nos activités de logements neufs ou rénovation. Les jeunes qui réussissent sont intégrés en qualité d’ouævriers professionnels et peuvent ensuite évoluer techniquement ou sur des missions d’encadrement.
Nous menons maintenant depuis dix ans ces actions d’insertion et le taux de réussite reste plus faible que sur les autres types de recrutement. Mais pour autant, réussir dans ce type de projet étant une vraie satisfaction sur le plan social… Nous continuerons…
Nous collaborons depuis le début avec le GEIQ 69 et nous apprécions particulièrement la qualité des interlocuteurs,leur sérieux, leur réactivité. »