Ludovic Jaunet : « aujourd’hui, j’ai un emploi stable. »

l-jaunet

Reconverti dans le BTP après un Bac STI et des études de psychologie, Ludovic Jaunet est aujourd’hui responsable de chantier. Il aime son travail, et apprécie d’avoir de la visibilité.
avant d’arriver à Lyon pour rejoindre sa compagne qui y démarrait ses études, Ludovic Jaunet avait entamé une licence de psychologie après avoir réussi en 2002 un bac scientifique (sti génie électrique).
Une fois installé dans la Capitale des Gaules, persuadé que « trouver un emploi avec un bac seulement, c’était un peu court », il cherche une formation en alternance pour à la fois se former et travailler.
Fin 2006, en consultant les offres d’emploi de l’anPe d’alors, il découvre une annonce proposée par le GeiQ 69. Aussitôt, il prend rendez-vous avec son responsable.
Dès qu’il a signé un contrat de professionnalisation avec le GeiQ 69, Ludovic Jeunet commence sa formation chez les Compagnons à Pierre-Bénite et travaille chez Gantelet Galaberthier.

« Je ne connaissais rien au BTP. Je n’avais pas d’a priori. J’appréciais de travailler dehors, même si j’ai démarré sous la neige », se souvient-il. Cette découverte du BtP fut donc pour lui une bonne surprise.
il dit avoir dès le début beaucoup apprécié la diversité des chantiers. Parallèlement, sa formation s’est très bien déroulée. « J’avais de très bons formateurs », indique-t-il.

Dès la fin de son contrat avec le GeiQ, début 2008, l’entreprise Gantelet Galaberthier le recrute en CDi. au départ, il travail en binôme avec un collègue expérimenté. au fur et à mesure,
il suit plusieurs formations : le CaCes « mini engins », une habilitation électricité H0B0, notamment. sa progression est rapide : début 2012, il est déjà responsable de chantier.
avec le sourire, ce jeune trentenaire confie volontiers que « tout va bien ! ». il développe : « Aujourd’hui, j’ai un emploi stable qui me plaît bien. J’ai de la visibilité. Je suis marié… »