Michel Salev : à la recherche d’un emploi stable, il croise le Geiq 69.

HD---Oumar-Aliev DSC_0776

Originaire de Russie, Michel Salev, après avoir acquis un bon niveau en français, voulait trouver un emploi stable. Le GEIQ 69 l’a mis sur la voie d’un CDI à la Rhodanienne de Carrelage. Michel Salev foule pour la première fois le sol français en 2005. Âgé de 16 ans, ce jeune russe, qui ne parle pas notre langue, intègre une classe de 3e dans un collège de l’agglomération lyonnaise pour commencer son apprentissage du français.
il poursuit cette initiation l’année suivante au Greta, et décroche le Diplôme d’études en Langue Française DeLF B1 Pro requis par les dispositifs d’insertion professionnelle. Commence alors la recherche d’un emploi. Pendant deux ans, Michel Salev va travailler pour le compte d’entreprises de déménagement. Mais ce type d’emploi est trop saisonnier. il se lance donc dans la recherche d’un emploi stable et, en 2010, trouve un CDD de 6 mois ;
mais l’entreprise qui le salarie cesse son activité. il s’inscrit à la Mission locale de son secteur.

Début 2011, cette Mission locale l’oriente vers le GeiQ 69. sa motivation lui vaut d’obtenir un contrat de qualification d’un an. Dès lors, il se forme en alternance chez les Compagnons et en entreprise, à la rhodanienne de Carrelage. il continue sa formation 6 mois pour obtenir un titre professionnel
(l’équivalent d’un CaP). Il est embauché en CDI en septembre 2012. Aujourd’hui, il est ouvrier carreleur, travaille au sein d’une équipe sur d’importants chantiers, des piscines ou des cuisines collectives notamment. « Ça me plaît ! », confie volontiers ce jeune homme de 24 ans à l’accent slave. son ambition : acquérir de l’expérience, monter en qualification, prendre des responsabilités et grimper dans la hiérarchie.